Sadhana

La vision - image tirée du film

un voyage initiatique

au pays du dedans

 

 

Accueil

Bande annonce

Résumé

Critiques

DVD

Votre commande

Liens utiles

English

 


Critiques et commentaires

Sadhana, un conte philosophique
Un Québécois au pays des Swamis et des Yogis
(France Lafuste, journal Le Devoir pour la sortie du film au cinéma Le Milieu)

(Texte intégral)
" Chercher dans le Zen et le yoga une réponse à ses questions existentielles semble être une démarche d'une autre époque. Faire un film, plutôt un docudrame sur la quête spirituelle d'un jeune Québécois en Inde a de quoi surprendre.
    Katmandou n'est plus une valeur sûre, diront les médisants. N'empêche que Marcel est parti un beau jour en Inde comme l'ont fait en leur temps des milliers d'Occidentaux paumés, à la recherche d'eux-mêmes. C'est cet itinéraire spirituel que racontent Jean-Pierre Piché et Marcel Poulin avec des images puissantes et les commentaires en voix-off du voyageur qui découvre un monde aux antipodes du sien.
    C'est à Arunachala dans le sud de l'Inde que commence sa quête. Muni de son bâton de pèlerin, Marcel remonte lentement vers Bénarès, la « Jérusalem de l'Hindouisme », puis vers Hardvar, l'une des sept villes saintes de l'Inde, la Vallée des dieux dans l'État du Himachal Pradesh, et enfin Badrinath, tout près de la source du Gange.
    Sur son chemin, des Swami, des Yogi, des sadhus l'éclairent et lui parl
ent de la quête qu'il a entreprise : Bede Griffiths, ce vieillard vivant en Inde depuis plus de 50 ans; Premananda, un jeune Swami du Sri Lanka considéré par les Tamouls comme une incarnation divine; Bhairav, l'ascète; Swami Shyam, Sage parmi les Sages. Tous le renseignent sur les techniques de méditation pour réaliser le Soi, la recherche de la vérité, la patience et la confiance en soi. Des propos que nous, mécréants que nous sommes, comprenons aussi peu que l'interprétation des oracles par la Pythie.
    Sadhana est un docudrame intelligent. superbement filmé, bouleversant de beauté et
de générosité.
     À commencer par Marcel qui a accepté de faire ce voyage avec l'humilité du
pèlerin, acceptant de servir de disciple à Bhairav Muni, ascète shivaïte qui l'initie à l'univers religieux hindou : baignade, application des cendres sur le corps, etc. Les commentaires du disciple déconcerté, conscient de l'incongruité de ses propres gestes, ne manquent pas de faire sourire.    
    Sadhana, quête individuelle, est aussi partage, fête continuelle des sens, des couleurs, recueillement devant la nature. C'est à Hardvar que la fête prend tout son sens parmi les 80 millions de pèlerins venus célébrer la Kumbha Mela, au bord du Gange. Une fête où chacun, pendant 40 jours et une fois tous les 12 ans, célèbre le pouvoir purificateur du Gange, le fleuve sacré. On ne peut que s'incliner devant cette foule dont les rituels nous échappent mais dont on sait qu'ils procèdent du divin.
    Scènes magiques où l'on épouse les moindres gestes des pèlerins dont les caméras de Claude Larue et de Nicolas Alzani respectent la ferveur de la prière. Toute la dimension spirituelle, disons magique de Sadhana, est là et nous atteint au plus profond de notre être.
    La Vallée des dieux, c'est l'avant-dernière étape de ce voyage initiatique, avant d'atteindre la Source du Gange. Dire que les images de cette terre de vallées profondes encaissées entre des montagnes d'où jaillissent d'immenses cascades peut sembler vain. Pourtant, c'est de ces images-là qu'on aimerait se repaître plus souvent la vue, pour le bien-être de l'âme et du corps.
     Sadhana est un merveilleux conte philosophique, un fantastique voyage au pays du dedans mais aussi une réussite cinématographique : qualité de la photo signée Larue, de la trame musicale signée Jean-Pierre Labrèche, excellente mise en scène et commentaires recueillis. Peut-on parler de docudrame inspiré ? Oui, sans aucun doute."
 

(Francine Grimaldi, CBF Bonjour - Radio-Canada)
(Extraits)    " ... Et c'est un très beau documentaire. Les images de Claude LaRue sont superbes et répondent bien à notre curiosité... En tout cas, moi qui suis allée en Inde, j'ai regardé cela avec beaucoup d'intérêt et de fascination... Si vous planifiez un voyage en Inde, faire un voyage initiatique, spirituel ou si vous voulez, touristique, ne manquez pas ce film... Monsieur c'est quelque chose. C'est à voir. Ça vaut le déplacement."

(Richard Cummings, Le Carrousel - Radio-Canada)
(Extraits)   " ... Sadhana intéressera une bonne partie de l'auditoire de Carrousel... Le commentaire dans ce film est excellent... Pour ceux qui veulent comprendre ce que c'est qu'un swami, un gourou... Quel est le véritable sens d'une quête spirituelle là-bas et aussi, si c'est possible pour un occidental de vraiment vivre une aventure spirituelle."

(Jacques Languirand, Par Quatre Chemins - Radio-Canada)
(Extraits)    " ... Eh bien, j'ai vu ce film et je l'ai trouvé que c'était un très intéressant documentaire dramatisé. Ça tient de témoignages inspirés par des expériences qui ont été vécues par certains occidentaux qui cherchaient des réponses que l'Occident ne peut donner. Et ça répond aussi à la curiosité de certains qui ont éprouvé le même besoin et qui n'ont pu le réaliser... Le film permet de se familiariser à une culture aussi riche, aussi favorable à la démarche intérieure... Il y a une séquence tout à fait remarquable avec Swami Shyam qui a joué un rôle important ici au Québec... L'enseignement est très concret."

 (Michel Khalo, La Plume et le Masque - Radio de l'Université Concordia)
(Extraits)   " ... Film spécial qui me fait penser à Siddharta et Rencontre avec des Hommes Remarquables... Le film a une belle unité... C'est vraiment un film qui touche à ce besoin que nous avons tous d'absolu et qui est très contemporain dans ce sens là et que je recommande vivement."

 

Depuis la sortie du DVD

(Nicole Bordeleau, professeure de yoga et de méditation - Yoga Monde)
" ... J'ai regardé le DVD avec beaucoup d'intérêt. Son contenu demeure tellement d'actualité! Plusieurs des images du film sont fort poignantes et gardent notre attention tout le long du film. J'ai beaucoup apprécié le jeu de la caméra; grâce à sa présente discrète, nous pouvons nous aussi vivre cette grande et belle aventure.  Om shanti om, Nicole."

 (Michèle Deraîche, professeure de yoga - Yoga Monde)
" ... Le film Sadhana m'a véritablement touchée. J'ai retrouvé l'Inde des années 2000; la foule, les rues, la campagne sont toujours les mêmes. Peut-être y a-t-il des téléphones portables en plus aujourd'hui, mais pour ce qui est de l'âme indienne, c'est pareil. J'ai particulièrement apprécié l'intensité qui transparaît dans les images. On saisit vraiment l'émotion de Marcel qui poursuit sa quête spirituelle et aussi la force intérieure des maîtres qu'il rencontre. bravo au réalisateur, j'ai été émue. Michèle."

(Christian Miquel, professeur de philosophie - Institut d'études qualitatives CCCM)
" ... Je viens de regarder le film avec ma femme. Bravo! C'est un très beau film, très émouvant et sensible, très bien filmé par le caméraman et monteur à qui je tire mon chapeau, où on te sent d'abord un peu extérieur et observateur, puis de plus en plus impliqué et "à l'intérieur". Il y a un bon mélange entre un aspect vécu-documentaire, et une scénarisation qui n'apparaît pas à l'écran... Personnellement, je trouve que le saddhu de la Kumbha Mela et le dernier sage des "sources" sont les plus authentiques et intéressants, notamment le dernier discours sur les techniques de méditation, si simples et si difficiles à la longue (la technique qu'il propose me semble d'ailleurs à la limite plus proche du zen que je pratique un peu en laissant passer les pensées, qu'hindoue ou yogique cherchant à arrêter/stopper le flux des pensées)."

 

Pour critiques et commentaires en anglais

Doti - image tirée du film

© 2013 - Jean-Pierre Piché - tous droits réservés